L'Olivine du dragon

37° 06S / 12° 17W

J'ai suivi pendant plusieurs jours les géologues, un russe et un danois travaillant à Berlin. Ils étaient immergés dans le basalte, regardaient minutieusement l'amas de lave, de roches. Bref d'un ensemble que je n'arrive pas à dissocier avec mes yeux de néophyte. Pourquoi Ilya va prendre sa masse et frapper sur cette pierre et pas une autre? Il cherche des "fresh stones" et au cœur de ces roches, non soumis aux rayonnements cosmiques, ils trouvent l'olivine. L'olivine roche vert émeraude qui vient du magma profond. Le cœur du hot spot. Ils en trouveront en quantité pris dans la lave.

D'abord casser un gros morceau avec la méga masse au manche vert et long puis finir avec la petite masse au manche rouge et court, puis choisir dans les débris. Marquer la date sur la roche au feutre indélébile, le lieu, prendre le relevé GPS, prendre en photo macro de la roche in situ, ouvrir les sachets de plastiques, les remplir, les marquer aussi. Chaque jour 2 à 3 kilos de roche extraite qui seront envoyés dans des labos internationaux.

La manchotière raisonne de leurs coups de masse, les oiseaux impassibles comme s'ils voyaient çà depuis toujours, s'affairent avec la nouvelle portée. Des nuées d'albatros tournent au dessus de nous. Le volcan nous livre quelques écailles de son immense peau de lézard. Ces coups de masses suffiraient-ils à le réveiller. On préfère se faire discret et bouger le moins de choses ici. Mais découvrir qui est-il vraiment? Est-ce tuer un peu Morholt?

Les deux géologues à la recherche de l'Olivine Tristan de Cunha 2012