Spoutnik

36° 23S / 10° 57W

Malte, termine l'entretien du Spoutnik et de ses boules de Noël, avant son immersion Merian 2012
 

Le roi Marc

36° 23S / 12° 58W

J'ai pensé au capitaine pour le roi Marc sans tenir compte des questions de générations. Apparence physique de trente ans maximum, et impressionne toute l'équipe de scientifiques par sa jeunesse et ses lourdes responsabilités dans des mers aussi rudes. D'une allure assez sèche et fermée, il finira par sourire et se détendre une fois le bateau bien engagé sur sa route: Tristan par la chaîne de Walvis. Le capitaine en Tristan? Cela aurait été envisageable, mais il ne quitte que rarement son navire. Et ce n'est pas en un passage éclair à la table de Schun le diplomate anglais de l'île, qu'il rencontrera Isolde. Et plus j'avance dans cette construction plus l'espace de la rencontre n'est pas le bateau, mais plutôt l'île. Le bateau devient une sorte de refuge, de lieu établi, hiérarchisé, ouvert à un inconnu mais contrôlé et mesuré, une place forte.

Marcia, qui a rencontré son futur mari sur un bateau, me précisait que les couples qui se forment sur les bateaux ont la réputation d'être des couples très forts et solides.

Oui, mais l'île je préfère. Elle se déplace mais à une échelle géologique, elle peut devenir une prison un enfer aussi. Elle abrite le volcan, elle est le volcan, le volcan est l'île. L'île est Tristan.

Tristan da Cunha 2012
 

Un peu seule

37° 06S / 12° 17W

Elle avait regretté que le bateau se vide que les deux géologues avec qui elle avait des amis communs et même les trois ingénieurs avec qui elle n'avait pas pris le temps de discuter, descendent sur Tristan. J'étais partie aussi. La cabine pour elle toute seule. Le bateau était béant. Le pont de bois vide.

Elle avait besoin d'un peu de terre ferme, avant ces prochains jours de calcul et de cartographie intensifs.

Pont du Mérian Atlantique Sud 2012
 

Physique et géophysicienne

37° 06S / 12° 17W

Chaque jour elle se rendait au sauna, pour sa demie heure de chant. Le capitaine l'avait autorisée à s'installer là. Cela ne gênerait personne. Elle adorait Vivaldi son Sabat Mater mais aussi John Dowland, Samuel Barber, Edward Elgar surtout les "Sea pictures" qu'elle préparait pour un concert prochainement. Elle aimait se concentrer sur sa bouche, ses oreilles, sa gorge et n'être plus qu'une bouche, qu'un son. Comme quand elle faisait l'amour, pour oublier le travail, le stress permanent.
C'était un effort quant elle était plus jeune puis maintenant elle arrive à se plonger entièrement dans l'amour physique, dans le chant pour penser à elle, rien qu'à elle.

Pont du Mérian Atlantique sud 2012
 

Jonglages

37° 06S / 12° 17W

Elle avait l’impression de n’avoir vu personne sur ce bateau. C’est toujours comme cela les premiers jours de navigation, chacun se concentre sur sa mission, boulot, boulot. On n’ouvre que le bar en fin de mission. Peu d’endroits où se retrouver à part dans le hangar ouvert sur le deck, là où les instruments sont assemblés, sortis de leurs caisses et vérifiés. Le soir parfois la musique est un peu plus forte et on danse dans des rythmes improbables, mélangeant celui de la houle et des grands classiques du rock devenus pour la circonstance, acrobatiques. Seules les femmes dansent et les deux jongleurs du bord. Elle chantait dans le sauna pour se détendre, eux jonglaient sur le deck dès qu’ils le pouvaient.

Deck du Merian Atlantique Sud 2012