Emmener Isolde

22° 56S / 14° 30E

Dernier appel téléphonique de Marion avec ses deux filles, géophysicienne du laboratoire GEOMAR de KIEL et chef de l'expédition, sur le M.S MERIAN

Port de Walvis Bay Namibie 2012
- HR

Re:

Super climat à Walvis Bay, avec bons nuages bas, gris, humides, pas super chaud pour la latitude.... stabilisés par l'eau froide de l'océan et son courant froid. Benguela comme Humboldt africain. Maintenant la version sud Atlantique d'un Tristan . Ca va être quoi??

 

 

Chercher Tristan ?

22° 56S / 14° 30E

Flotteurs de stations sismologiques OBS sur le navire océanographique allemand, le M.S MERIAN- port de Walvis Bay Namibie 2012
 

Bateaux fantômes

22° 56S / 14° 30E

Derniers bateaux au mouillage avant d'arriver à Tristan, avec un peu de chance nous croiserons peut être un ou deux bateaux de loin.

Parking à bateaux Port de Walvis Bay Namibie 2012
- HR

Re:

Tes derniers messages et photos disent que sous un anticyclone, y'a pas (toujours) d'horizon. (t'en avais déja un, d'anticyclone brumeux, à Walvis bay avec le courant de Benguela!) l'air est tellement dense, voire humide, qu'il ne se différencie pas trop de l'eau (au loin).
Alberti n'en revient pas!
Après... sous l'eau c'est du son (absolument vrai) et de la durée
-(durée divisée par vitesse = profondeur (modulée par salinité et stratification), mais en temps double car il faut que le signal ait touché le fond avant de remonter). Donc modulé deux fois.

J'avais jamais songé à çà durant mes campagnes océanographiques mais quand un signal touche le fond et que l'anticyclone élimine l'horizon....(et que c'est du super scientifique de chez impact factor)...y'a de quoi déprimer et douter de la science en général et de notre métier en particulier.

Mais tout va bien : quand tu trouveras du vrai dépôt de tsunami...
alors la minéralité du monde physique solidifiera toutes tes conceptions rigoureusement matérialistes. La science c'est du hard core. N'en doute pas et rassure Tristan à ce sujet : il peut être un point chaud virulent.

 

Filtres embarqués

24° 12S / 12° 12E

Alors il y aura mon MP3 et ceux des autres scientifiques, des marins, ainsi que les ouvrages allemands du bord, les cartes marines, et instructions nautiques, les mode d'emplois, les notices, les protocoles, les affichages écran de gravimétrie, sismologies...les gps, les horloges, les écrans d'affichage lcd de profondeur.

Ces lectures, écoutes et visionnages seront mes filtres, mes angles de vue pendant cette expédition scientifique vers le présumé "hot spot" de Tristan da Cuhna, volcan en activité au milieu de l'atlantique sud.

Je ne parle pas allemand, pas japonais, comprends l'anglais mais pas dans ses subtilités, l'accent sud-africain difficilement. Mes lectures en français elles, sont sur mon bureau:

  • TRISTAN ET ISEULT les poèmes français. la saga norroise- Beroul, Marie de France, Thomas (1150-1190), traduits et présentés par Daniel Lacroix et Philippe Walter
  • UTOPIE- Thomas More (1516) traduit par Marie Delcourt, présentation par Simone Goyard-Fabre
  • TRISTAN ET ISOLDE- Richard Wagner (1857) traduit par André Miquel, préface Pierre Boulez
  • AVENTURES D'ARTHUR GORDON PYM- Edgar Allan Poe (1836) traduit par Charles Baudelaire
  • L'ETERNEL RETOUR- réalisateur: Jean Delannoy, dialogues: Jean Cocteau (1942)
  • LE RAVISSEMENT DE LOL V. STEIN- Marguerite Duras (1964)
  • LES BIENHEUREUX DE LA DESOLATION Hervé Bazin (1970)
  • LETTRES D'AMOUR EN SOMALIE réalisateur Frédéric Mitterand (1981)
  • LA MALADIE DE LA MORT- Marguerite Duras (1982)
  • DE L'ENTRETIEN Louis Marin (1997)
  • WHITE- Marie Darrieusecq (2003)
  • TRISTAN PROJECT, Bill Viola 2005
  • TRISTAN UND ISOLDE Waltraud Meier-Ian Storey Orchestre coeurs du Théatre de la Scala, Daniel Barenboim, Patrice Chéreau (2007)
  • TRISTAN ET ISOLDE Waltraud Meier, Clifton Forbis, Semyon Bychkov, Peter Sellars, Bill Viola (2008)
  • MELANCHOLIA réalisateur :Lars Von Trier (2010)
Mon espace de travail et les quelques documents emportés Merian 2012
 

Voiles, rideaux et intimités

24° 12S / 12° 12E

Ma cabine partagée avec Marcia Merian 2012