- CR

Exposition en temps réel

"Bonjour Ulrike, bien sûr suis enthousiaste pour cette exposition et suis déjà engagée d'ailleurs dans cette installation "par correspondance". Pour l'installation je souhaiterai comme support, si tu en es d'accord, un pignon de maison en liège, comme une empreinte, comme une maison qui aurait disparu ou qui apparaîtrait. De plus l'espace que tu me proposes a un profil de maison (cela ne doit pas être par hasard...) il y a un puits de lumière, très intéressant et une soupente. Cet espace correspond en gros à la maison type HLM du nord canadien, imposée aux inuit après l'igloo. Un livre connu sur ce sujet s'appelle d'ailleurs "de l'igloo au HLM"*

Voici donc ma proposition qui permettrait un accrochage assez simple, au départ avec des punaises (comme les punaises google earth, tu vois?), où le pignon est un intérieur sur lequel seront accrochés les premiers envois mails... après je verrai comment cela évoluera, avec certainement l'installation de vidéos à mon retour en septembre (septembre car le maximum de chaque mail depuis Igloolik est de 400 Ko)

J'attends tes suggestions. Je pars le 1er aôut de Paris et serait de retour le 15 septembre.

A bientôt

Catherine"

extrait de mes échanges avec Ulrike Kremeier,  directrice du centre d'art passerelle à Brest qui exposera les échanges du protocole Igloolik au fur et à mesure de mes déplacements en Arctique

 

* De l'igloo au H.L.M:les Inuit sédentaires et l'État-providence de Gérard Duhaime Centre d'études nordiques, 1985

 
- CR

Sphère ou cube ?

 
- CR

Jeux standard

Jeux standard

Mais où sont les enfants auxquels est destinée cette rutilante structure ludique en matière plastique sur laquelle l'inscription Welcome retentit comme un poncif amer...passera-t-elle les 3/4 de son temps sous la neige ou sera-t-elle recyclée à la fin de l'été austral?

 
- CR

Architecture Iqaluit

Architecture Iqaluit

Mexico, capitale du Mexique, 25 millions d'habitants.

Des couleurs identiques à celles du Nunavut sur les murs des maisons et la Casa Azul de Frieda Kahlo, toute bleue.
Pourquoi nos maisons sont-elles si grises dans le nord de la France ?

 
- CR

Cabanes de chasseurs-pêcheurs

Fils et filles de...

"Soulignons les signes de propriété, c'est-à-dire de légitimité d'occupation..."

J’ai plusieurs fois évoqué avec CR un livre qui ne serait constitué que de son appareil critique, ses notes, préfaces, postfaces et avant-propos et dont le corps serait absent…ce qui –soit dit en passant- est déjà le projet de l’Encyclopédie (d’Alembert) qui cherche à annoter le monde tout entier dans un livre qui en serait le commentaire (…les esquimaux et leurs igloos y figurent déjà je crois..). Ca se rapproche également du projet de W.Benjamin dont « (…) l’idéal ou l’utopie du livre (serait) : un livre fait uniquement d’un montage calculé de citations. » (rapporté par P.Lacoue Labarthe )…c’est bien sûr, déjà le travail de CR « hautement politique » c’est à dire la mise en place, travaux après travaux, d’un style.
Entendre par « style » :… de ne plus considérer ce qui peut apparaître un peu partout comme une évidence, à savoir que les mots (…et par extension le projet artistique et travail intellectuel et/ou d’écriture) soit un préalable à l’action des hommes, en en fournissant les motifs, un moyen en somme…mais et j’emprunte encore à Benjamin « Ma notion d’un style et d’une écriture objective, par là même hautement politique, est celle-ci : (…) si variées que soient les formes selon lesquelles le langage peut se montrer efficace, il ne l’est pas en communiquant des contenus, mais en produisant au jour de la manière la plus limpide sa dignité et son essence. (je mets la citation à l’envers)(…) Du point de vue de la production d’un effet qu’il s’agisse de littérature poétique, prophétique, objective, je ne puis la concevoir que comme magique c’est à dire non médiatisable. » (lettre à Martin Buber)

C’est bien ce que je crois, arrive à faire CR dans son travail. Dans les multiples souvenirs, commentaires, avis, dissertations, savoirs et histoires spécifiques de chacune des correspondances qu’elle convoque, elle convie un indicible magique à se constituer en style objectif…
pour moi, un tour de force -…ses correspondances d'ici mais aussi d’antarctique ou pour chacun de ses projets d’architectures qui sont des récits autant que des constructions ou plus précisément et à proprement parler des « constructions d’histoires ».
En effet, elle ne s’intéresse pas tant au matériel -« pour faire avec » - « …je prends ce qui est là, devant moi et je fais avec… » dit-elle souvent et on pourrait à ne pas bien y regarder se satisfaire de son « arte povera»-, qu'au contraire chercher toujours l’origine des récits qui est dans le matériel disponible. Elle dit encore « il s’agit toujours pour moi de construire à partir d’une histoire ».
C'est bien ce que se dit dans les commentaires de ses photographies et que souligne CVoison
"(…) l'ultime rempart susceptible d'accueillir les vestiges d'une activité ancestrale mise à mal?
Soulignons les signes de propriété, c'est-à-dire de légitimité d'occupation de cet espace de récupération où sont imbriqués symboles temporels et culturels. "

"....De toute façon tout était fichu et il s’agissait de construire des choses nouvelles à partir de débris."
Kurt Schwitters cité par Jacques Rancière "Sens et figures de l'histoire", in Face à l'histoire,Paris, Centre Georges Pompidou, 1996, p. 20….fils et filles des catéchismes disais-je j'avais oublié de Schwitters aussi…

Cabanes de chasseurs

En observant cette cabane m'est venu à l'esprit le postulat d'une de nos célèbres lumières...
"Toutes choses étant causées et causantes, aidées et aidantes, médiates et immédiates, et toutes s'entretenant par un lien naturel et insensible qui lie les plus éloignées et les plus différentes, je tiens impossible de connaître les parties sans connaître le tout, non plus que de connaître le tout sans connaître particulièrement les parties." (Blaise Pascal) -Pensées XVIIe Siècle.
Cet assemblage hétéroclite ne forme-t-il pas un Tout supérieur à la somme de ses parties?

Cabanes de chasseurs

Constructions chaotiques et singulières qui flirtent avec le schéma rigide des habitations, expression autoritaire d’une sédentarisation forcée.
Le déchet comme élément d'une construction tangible qui a valeur de refuge, d'écran, serait-ce l'ultime rempart susceptible d'accueillir les vestiges d'une activité ancestrale mise à mal?
Soulignons les signes de propriété, c'est-à-dire de légitimité d'occupation de cet espace de récupération où sont imbriqués symboles temporels et culturels.

"....De toute façon tout était fichu et il s’agissait de construire des choses nouvelles à partir de débris."
Kurt Schwitters cité par Jacques Rancière "Sens et figures de l'histoire", in Face à l'histoire,Paris, Centre Georges Pompidou, 1996, p. 20.

Cabanes de chasseurs

Baril de récupération ?

baril de récupération

#470 Neuf 15Gls.Overpack Complet X
Produit canadien
Détails
BARIL DE SUREMBALLAGE (OVERPACK) EN ACIER
CAPACITÉ DE 15 GALLONS. OUVERT, AVEC COUVERCLE PLEIN, CERCEAU, BOULON
COULEUR: JAUNE DESSUS ROUGE.
DIMENSIONS: 14 1/2" X 27" INTÉRIEUR
PESANTEUR: 18 LIVRES
SERVANT À LA RÉCUPÉRATIONS DE CONTENANT DÉFECTUEUX.

L'Ouest sauvage, lecture du soir

"- ....moi aussi MacCoy, la présence d'un vieux sergent comme vous pour pister CR dans les monts du Nunavut me sera plus utile que la compagnie d'un professeur de philosophie !
- Oh ! ça je vous crois sans peine. un professeur n'aurait aucune chance contre les Inuit. Même son baratin ne le sauverait pas s'il tombait vivant entre leurs mains."
Extrait de la bd "MacCoy, le canyon du diable" texte:Gourmelen Dessins: Palacios
* seuls les mots en italiques ont été modifiés